• 18-Mes « nazis »

    Je dois, en préambule, préciser que dans les rubriques précédentes  j’ai voulu, avec un peu de précipitation, révéler ce que les pouvoirs locaux ont déployé d’efforts et engagé de moyens pour simplement m’imposer silence sur le sujet manifestement interdit de la CONSTRUCTION ILLÉGALE À LA RÉUNION. 

    J’ai voulu apporter quelques preuves de ce que les « spécificités » locales autorisent dans ce très spécifique département français (… mais, oui, français depuis 64 ans !) en matière de transgressions des lois, assorties de l’étouffement dictatorial de vérités pas bonnes à dire… 

    Il est clair qu’un tel investissement de violents moyens de dissuasion marque l’impérieuse nécessité de sauvegarder d’inavouables intérêts ; et la volonté de toujours reporter à demain le scandale susceptible d’éclater à tout moment, pour peu qu’un média s’en empare, en fasse l’objet d’une investigation et assure son devoir d’information. 

    J’ai souhaité, aussi, que mon style direct et mon goût pour appeler un chat un chat, n’étonnent pas trop mes lecteurs de bonne foi ; j’ai dit de bonne foi… 

     

                                                        ***  

    J’en viens maintenant à mes « NAZIS » : 

    Les Klarsfeld – pour ne citer qu’eux – ont, des décennies durant, traqué à travers le Monde ces Nazis qui avaient, jusqu’au-delà de l’innommable, porté atteinte aux leurs et à leur communauté. Je suis sûre que ces gens-là avaient d’autres pôles d’intérêt, d’autres talents, d’autres courages que ceux manifestés dans cette implacable chasse à courre qui a absorbé leur vie. 

    Mes enfants et moi avons, nous aussi, des moyens et des talents  pour utiliser notre temps de vie à autre chose que combattre l’ignoble engeance qui infecte la société réunionnaise. Mais j’ai fait mon choix… 

    À les fréquenter de près, des années durant, j’en suis arrivée à une très bonne connaissance de ces « NAZIS »-là ; jusqu’à ce qu’ils deviennent « miens »… : 

    Mes « NAZIS » à moi – à des degrés divers et selon les pouvoirs dont ils disposent – partagent avec les vrais, immoralité, inhumanité, stupide arrogance, arrivisme, lâcheté, etc… ; et l’indispensable inconditionnalité à l’égard des plus forts qu’eux susceptibles de leur rapporter en retour quelque avantage ; ne serai-ce que celui de figurer sur la liste des invités à la Garden-Party de la Préfecture… 

    Moi, dissidente-résistante, j’ai été confrontée, ICI, à la Réunion, à tous les échantillons de la représentation « NAZIE » : « Führers », Second-couteaux, collabos et autres miliciens…  ; avec, en renfort, la longue cohorte de « Polonais-Peï », ceux qui ne voient rien, ne… sentent… rien !, et, forcément, ne disent rien, sachant d’instinct qu’« Il n’y aura pas de sentence contre ceux qui se sont tus » ; même pas l’ombre d’un blâme… de personne, ICI !  

    Mes « NAZIS » à moi – ceux qui m’ont harcelée, persécutée, lynchée des années durant, ceux qui ont voulu m’abattre, m’anéantir, ceux qui m’ont volé et saccagé ce qui me restait de vie et abîmé celle des miens – ils sont là, ICI, sur place, à la Réunion ; à l’exception de quelques- uns que je suis à la trace dans leur lieu de « retraite, ailleurs. 

    Mes « NAZIS » sont là, à portée de voix et d’écrit. Comme ils sont  «  l’humanité-peï qui compte », ils s’autorisent à transiter chez moi, via la T.V.-PEÏ ; je les trouve plastronnant en photo dans mon journal du matin : Politiques, Magistrats, Religieux, Fonctionnaires, Amis de L’Homme et … de la Femme...  

    Mes « NAZIS » sont donc faciles à « cueillir » : repérés, évalués, recensés au fil des ans, mis en fiches et suivis avec soin. Je m’inscris ainsi dans la même démarche que les KARLSFELD qui est de vouloir la JUSTICE – même au prix de sa vie – et un juste châtiment pour les coupables. Par leur inexorable volonté les KLARSFELD ont obtenu de la Justice que sortent de l’oubli les auteurs de l’abominable, qu’ils soient mis sur scène et soient condamnés. 

    Rien à attendre de tel de la Justice-peï, juste bonne à pactiser avec les voyous politiques qui pullulent, ICI. Il me faut alors trouver d’autres moyens de mettre au jour toute cette « racaille » qui ne dit pas son nom. Par exemple les prendre une à une, nommément et dévoiler leur vraie nature, publiquement ( Ce que je fais beaucoup plus facilement par mail qu’en distribuant des milliers de tracts dans les rues, comme je l’ai pratiqué pendant des années, ne sachant pas utiliser un ordinateur…). Je m’apprête donc à les jeter en pâture à l’opinion publique, à les « punir », juste avec des mots : « Ni armes, ni violence et sans haine. » Juste des mots !  

    TOUS les Médias-peï ont scrupuleusement respecté les consignes tacites de silence imposées par le système mafieux-peï ; à l’exception du journal en ligne « ZINFOS 974 » avec qui s’est établie une sorte de collaboration ; même si quelques freins subsistent, ils peuvent être dépassés par l’existence de ce blog.  

                                                                   *** 

     Dans le vivier de crapules que j’annonçais dans la rubrique N°16 «  Perspectives d’avenir », j’hésitais à choisir les premiers à être « servis » ; je butais sur la difficulté de dire tout ce qu’il y a à dire sur lesdites crapules ; je vais donc devoir me restreindre à une simple « mise en bouche », à partir de quelques faits les plus remarquables, de façon à pouvoir « traiter » le maximum de coupables en un minimum de temps. 

    Je commencerai par les médias qui décident de ce qui existe ou pas.

     

    SAINT DENIS de la RÉUNION – le 12 décembre 2012.

     

    A vous de réagir ci-dessous et de vous exprimer de façon libre mais correcte. Merci. Ce blog est "modéré" : vos contributions ne seront mises en ligne qu'après validation par l'auteure du Blog. Merci de votre compréhension !


  • Commentaires

    2
    Jeudi 17 Octobre 2013 à 14:21

    Bonjour,

    je vous souhaite bon courage - et je vous remercie pour votre blog tres instructif !

    (je suis désolé de ne pas avoir l'aisser mon "vrai" é-mail et nom,   mais regardez mon "Nick": j'ai peur des serveces NSA péi aussi.... j'ai déjà fais les frais égalementi.....)

    a+

    et bon courage

    1
    tartampion Profil de tartampion
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 06:41

    quelle pertinence !  quelle clairvoyance !  quellle détermination ! quel courage et quelle pugnacité dont tu saches faire preuve !  c'est admirable et efficace mais c'est surtout stimulant et entrainant , je dirais meme que c'est " contagieux " dans le bon sens du terme ; en  lisant ce que tu écris , en sachant ce que tu fais , on a envie  de te ressembler , de te suivre ,  de t'encourager ; on voudrait  etre " contaminé " par  ton "virus " car c"est un virus qui immunise contre  l'indolence, la paresse, la peur , la résignation , l'acceptation  de tout  qui réconforte et renforce le " pouvoir  dangereux et criminel " de celles et ceux qui agissent ainsi et se croient au dessus des lois et intouchables ... Puissent ton exemple faire naitre des dizaines , des milliers et des milliers de combattants  de la vérité et  de la justice avec les seules vraies armes de la parole et de la plume comme tu sais si bien le faire .  Ce sont des personnes comme toi qu'on devrait déclarer " especes protégées " merci encore  d'etre pour moi et , j'en suis sùre, pour la grande majorité silencieuse de la population réunionnaise  une lumiére dans la nuit de notre vie !

    Vous devez être connecté pour commenter