• 26-La Justice réunionnaise

    (Je devrai, c’est sûr, m’y reprendre à plusieurs fois pour parler de l’Institution judiciaire, ICI, à la Réunion…)

    Pour que rien ne change jamais dans la gestion calamiteuse de ce spécifique bout de France, la très spécifique Réunion a besoin de « spécificités » d’appoint ; y compris en matière de justice, surtout en matière de Justice.

     Qu’elle soit Administrative ou Judiciaire, la Justice-Peï – bras armé de la corruption politique locale – arrive à la Réunion avec dans ses bagages cet ordre de mission impératif : « Collaborez ! »-Elle doit donc se mettre au diapason de la mission spécifique confiée aux Préfets-Peï qui est : « Pas de vagues ! » – et s’appliquer à étouffer ce qui doit l’être pour préserver l’«Ordre Public » et la « Paix Sociale » de façade, suffisants pour « tenir » le pays. Pour le moment…

    Mon intense fréquentation de la Justice-Peï – depuis l’irruption dans ma vie de Francis CARBONNEL – m’en donne une connaissance si approfondie que je fais mienne cette analyse comportementale de ce qui la compose, la Magistrature-Peï. Soit :

     « *10% de magistrats psychopathes, pervers, sadiques et criminels ;

       *15% de magistrats corrompus actifs ;

       *20% de magistrats corrompus passifs ;

       *50% de magistrats apeurés négationnistes. »

     N.B. : Je ne retiens pas les « 05% de magistrats rebelles intègres » parce  que moi, je n’en ai pas rencontré mais aussi parce que « Paris » se garderait bien de nous envoyer, ICI, ce type de juges, faiseurs de « vagues »…

                                                                                     Saint Denis le 28 avril 2014

     

     (« À tout seigneur, tout honneur », je commencerai par « raconter » Francis CARBONNEL dans ma prochaine rubrique…)

     

    A vous de réagir ci-dessous et de vous exprimer de façon libre mais correcte. Merci. Ce blog est "modéré" : vos contributions ne seront mises en ligne qu'après validation par l'auteure du Blog. Merci de votre compréhension !

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Vous devez être connecté pour commenter