• 33-Mon "Prof"... (1)

     

    Mon « Prof », c’est celui grâce à qui j’ai pu apprendre ce que je sais sur l’informatique et l’internet. C’est celui qui, par ses grandes qualités pédagogiques, sa patience et sa disponibilité a permis à une grand’mère de mon âge – fragilisée psychologiquement par des années de violents assauts mafieux, déjà partiellement décrits – de trouver encore le courage de s’engager dans un apprentissage difficile et délicat ; ceci, afin de sortir du silence toxique et acquérir enfin  le pouvoir de dire, sans entrave.

     

    Dès l’acquisition de l’ordinateur, j’avais compris que la chose ne serait pas aisée sans avoir trouvé le bon Maître ; comme ce retraité connaissait bien La Réunion et était au fait de mes actions et intentions à venir (créer et ouvrir un blog) j’ai osé lui demander s’il pensait pouvoir être ce « Maître ». La réponse a été spontanée et…positive ! À ne pas  y croire…et de renouveler ma demande et… d’obtenir confirmation ! - Pourquoi avoir douté ? Parce que mon « Prof » – catholique – est très proche de l’Eglise catholique réunionnaise – pas très bien disposée à mon égard – et  que cela aurait pu influencer sa réponse…

     

    Pourquoi cet engagement alors que la quasi-totalité des gens, ICI, à La Réunion, préfèrent se tenir à prudente distance de ma personne et de mes positions ? Je n’ai pas voulu approfondir et trouvé plus utile pour servir mes objectifs – et la vérité sur la profonde corruption du pays – de saisir cette chance inespérée. Et puis, pourquoi ne pas croire que ce « Prof » improvisé, bénévole, voulait apporter sa contribution pour contrer ce qui maintient l’asservissement chez une grande partie de la population réunionnaise, à commencer par l’Eglise catholique? Une sorte de « rachat », pour alléger sa conscience de chrétien, sans pour autant se compromettre, étant assuré de ma discrétion…

     

                                                                                                                   Saint Denis le 14 Juillet 2015


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Vous devez être connecté pour commenter