• 34-Mafia? Quelle Mafia??

     

    *CENSURE : Ce « Courrier des lecteurs » a été censuré par « Zinfos974 » le 17.07.2015

     

    *L’affaire de construction illégale Hilaire G. / René-Paul Victoria / Gilbert Annette, dénoncée par mes soins, n’en finit pas de continuer… depuis 10 ans ! 

     

    Et, depuis 10 ans, les pouvoirs locaux (Etat français, Justice française, Eglise catholique réunionnaise, Médias réunionnais et français, pour ne citer que les principaux.) ont coalisé leurs moyens pour tenter de tarir mon discours sur la corruption du peï. « Ils » ont tout essayé ; rien n’y a fait. Même pas de très spécifiques voies de fait, basses œuvres venant en appui d’autres, bien plus « nobles »… 

     

    Déjà, le 27 Décembre  2007, l’équipe municipale Victoria avait enclenché  les hostilités contre l’indomptable grand’mère qu’ils découvraient,  ébahis ! – Un commando avait été diligenté, au quatrième étage du parking Ste Anne de Saint Denis, où ma voiture était garée –  pour y exploser, manuellement, ma lunette arrière ; avec sang…

     

    Ce Week-end du 14 juillet ce type d’opération se confirme : c’est directement à mon domicile (moi, y étant présente) que les hommes de main de la pitoyable « mafia » réunionnaise sont venus s’en prendre à mon véhicule : ils ont cette fois éclaté mon pare-brise, côté conducteur, avec un galet resté sur place. La configuration des lieux exige que pour obtenir cette précision d’impact, il a fallu s’introduire dans ma propriété –  entièrement close, avec un portail électrique difficile à escalader. Voilà !

     

    (Une copie de ce courrier est adressée au Préfet Dominique Sorain, au Procureur général Claude Laplaud et au Directeur de la Police nationale, Jean-François Lebon.)

                                                              Saint Denis le 21 Juillet 2015

                                                                                                         

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Vous devez être connecté pour commenter